Des Balkans à l’Ukraine : « Il faut écouter les enfants qui ont grandi en temps de guerre »

| |

À quoi ressemble une enfance par temps de conflit ? À Belgrade et Pristina, deux expositions donnent la parole aux enfants ayant vécu pendant les guerres en Ukraine, en Syrie et dans les Balkans.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) L’exposition « Nous parlons ! » (Progovara(j)mo) du Musée de l’enfance en temps de guerre de Sarajevo vient de se terminer à la galerie Endžio HAB à Belgrade, gérée par l’Initiative des jeunes pour les droits de l’Homme. Prochaine étape de la tournée : la galerie nationale de Pristina, du 16 au 30 avril. Ces expositions commémorent les souvenirs d’enfants de Sarajevo et de Bosnie-Herzégovine, mais aussi de Serbie, du Kosovo, de Croatie et d’Ukraine. Entretien avec Jasminko Halilović, le fondateur et directeur du Musée. Novosti (N.) : Que signifie pour vous le fait de montrer cette exposition (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous