Nord du Kosovo : les adieux à la forêt

| |

C’est le grand pillage. Depuis vingt ans, les bois du nord du Kosovo, près de la frontière avec la Serbie, échappent de fait à tout contrôle. Des milliers d’hectares de forêt ont déjà disparu, ravagés par des coupes sauvages qui mettent en danger tous les écosystèmes de la région. L’enquête du CINS.

Adapté par Nikola Radić Assis sur une pile de bois, le regard fixé sur les pentes autrefois couvertes de forêts de hêtres, Goran Vukojević parle avec amertume du pillage des forêts de son village de Jelakce, près de Leposavić, dans le nord du Kosovo. Si son propre bois a été épargnée, trois hectares de la forêt de son oncle et sept hectares de celle de son frère ont été pillés. « Nous ne sommes qu’une poignée, ici, à Leposavić, à défendre les forêts », explique Goran, qui craint que ses petits-enfants n’aient jamais l’occasion de voir pousser des hêtres. « Dieu seul sait combien ils en ont coupé. Autrefois, c’était un régal pour les yeux, mais regardez (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous