In memoriam Daša Drndić : une grande voix de la littérature croate s’est éteinte

| |

Daša Drndić était l’une des plus grandes écrivaines croates contemporaines. Elle est décédée mardi à Rijeka, après une longue bataille contre la maladie. Son œuvre ne cesse d’interroger les sources et les recommencements du mal.

Par Chloé Billon et Jean-Arnault Dérens « Nous vivons une époque profondément malade, une époque qui contamine l’esprit, la pensée, la liberté, l’individualité, la joie, la beauté, le savoir, et même l’amour, et qui se contamine elle-même. Comme le cancer du pancréas qui, après avoir dévoré les organes qui l’entoure, disparaît à son tour... Ce ne sont pas les sujets sur lesquels écrire qui manquent aux écrivains », expliquait Daša Drndić, alors qu’un cancer la rongeait déjà. Cette grande voix de la littérature croate est décédée mardi 5 juin au soir à Rijeka à l’âge de 72 ans. Née en 1946 à Zagreb d’un père journaliste et diplomate, Daša Drndić est venue (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous