L’été en Croatie : balade nostalgique à Islam Grčki sur le karst chauffé à blanc

| |

Avant que la guerre n’éclate à l’été 1991, la kafana Zele d’Islam Grčki était une étape obligée quand on se baladait dans l’arrière-pays dalmate. Trois décennies plus tard, il ne reste plus rien de ce qui faisait la réputation de ce petit village proche de Zadar : la kafana a été incendiée et les champs verdoyants sont en friche. Restent les souvenirs, qu’on se raconte encore sous la tonnelle.

Adapté par Chloé Billon Rares sont les habitants de Ravni Kotari ou de Zadar à n’avoir pas fréquenté, ou au moins entendu parler, de la kafana Zele à Islam Grčki avant la guerre des années 1990. L’été, on y faisait griller jusqu’à dix moutons par jour, et pour les jours fériés, particulièrement la Saint-Élie (le 2 août) ou le week-end de Pâques, c’était un troupeau entier qui finissait sur le grill, soit une centaine de bêtes. Juste à côté, il y avait une épicerie-quincaillerie où l’on pouvait trouver tout et n’importe quoi, et les gens venaient parfois de loin y faire leurs emplettes. Ce n’était pas, comme aujourd’hui dans les centres commerciaux de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous