Croatie : le gouvernement passe en force sur la privatisation des plages

| |

C’est un coup de force, le sujet ayant été inscrit au dernier moment à l’ordre du jour. Le Parlement croate a adopté le 1er juillet la Loi sur les concessions des plages. Les députés de l’opposition ont boycotté le scrutin et promis que le mouvement de contestation allait s’étendre.

Par la rédaction Le Parlement croate a finalement adopté la Loi sur les concessions, non sans avoir pris soin de rejeter au préalable tous les amendements controversés. Le texte a été voté samedi 1er juillet à une courte majorité, après avoir été inopinément ajouté à l’ordre du jour de la session parlementaire. Pour protester contre ce coup de force, l’opposition a quitté la session durant le vote. Les ultra-nationalistes Zlatko Hasanbegović et Željko Glasnović se sont prononcé contre, mais leur participation a permis la validation du vote en assurant le quorum nécessaire. L’examen de cette loi était initialement programmé pour juin, mais le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous