Croatie : l’Église catholique célèbre la mémoire du cardinal Stepinac, collaborateur des oustachis

|

Une nouvelle statue a été érigée mardi à Sisak en l’honneur de l’archevêque de Zagreb, Alojzije Stepinac, caution religieuse du régime oustachi pendant la Seconde Guerre mondiale. « Saint » et « héros national » pour l’Église catholique croate, cette figure controversée divise les Balkans.

Par la rédaction Une statue à la mémoire de l’archevêque de Zagreb, le controversé cardinal Alojzije Stepinac (1898-1960), a été dévoilée et bénie par l’évêque de Sisak, Mgr. Vlado Košić, au pied de la cathédrale Sainte-Croix, mardi, en présence d’une foule nombreuse. Il s’agissait de commémorer le 120e anniversaire de la naissance de ce haut responsable de l’Église qui a servi de caution religieuse à l’État indépendant de Croatie (NDH) de 1941 à 1945, pays fantoche fondé sur « la pureté de la race croate » et collaborateur des nazis. « Pour nous croyants, c’est un signe d’encouragement, 20 ans après la béatification de l’archevêque. Nous espérons (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous