Semences agricoles : la Croatie dit oui aux lobbies

| |

La Croatie recopie avec zèle les directives européennes, pour le plus grand plaisir des grands groupes agro-industriels. Au lieu de protéger son agriculture locale, de préserver la biodiversité et les variétés autochtones de semences, elle cède aux lobbies qui veulent imposer des semences standardisées.

Traduit par Chloé Billon (article original) Les producteurs de variétés traditionnelles de fruits et légumes en Croatie devront peut-être bientôt se retrouver et collaborer en cachette, tels des échangistes ou des satanistes. S’il est adopté, c’est ce à quoi les condamnerait le projet de loi du gouvernement sur les graines, les semences et l’homologation des plantes agricoles. L’hypothèse d’en être bientôt réduits à ne manger qu’une seule sorte de tomate ou d’ail ouvre de nombreux aspects problématiques. Et si l’on peut déjà constater que cette hypothèse est devenu une réalité sur les étals de nombreux supermarchés, c’est parce que l’industrie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous