Croatie : feuilleton judiciaire pour l’interminable saga d’Agrokor

| |

C’est le plus grand scandale financier de l’histoire croate, mais l’épilogue judiciaire est encore bien loin. Le Parquet a émis son deuxième acte d’accusation contre Ivica Todorić, l’ancien propriétaire du groupe en faillite, et ses collaborateurs, soupçonnés d’avoir détourné plus d’un milliard de kunas (140 millions d’euros). Le procès ne commencera pas avant au moins un an.

Traduit et adapté par Chloé Billon Ivica Todorić et trois de ses collaborateurs sont accusés d’avoir rétribué une société suisse pour des services de conseil fictifs en 2013, délestant Agrokor d’environ 9,5 millions de kunas (1,25 millions d’euros). Jadranka Sloković, l’avocate d’Ivica Todorić, affirme que les services étaient bien réels, et Ivica Todorić lui-même assure sur son blog que cette accusation ne servirait qu’à détourner l’attention des malversations ayant eu lieu ultérieurement, lors du redressement judiciaire d’Agrokor. Les plaintes déposées contre Ivica Todorić, deux de ses fils, dix anciens directeurs d’Agrokor et deux auditeurs (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous