« C’est la merde, y’a plus de rakija » : chronique du dérèglement climatique en Croatie

| |

« Y’a plus de rakija. » Depuis Noël, cette phrase revient régulièrement dans les conversations. Derrière ce constat mi-désabusé, mi-paniqué, un phénomène inquiétant : le dérèglement climatique qui, avec ses hivers trop doux et ses gels tardifs, détruit les vergers de la région depuis plusieurs années. Reportage.

Adapté par Chloé Billon (article original) La situation est similaire dans les collines de Slavonie occidentale. Comme l’explique Siniša Martinović, adjoint au maire de la commune d’Okučani, le gel a « grillé » tous les arbres fruitiers, et il leur faudra du temps pour s’en remettre. « Ça fait déjà deux ans que les fruitiers ne donnent rien. L’année dernière, nous n’avions même pas de fruits à manger. Pour l’instant, les autorités n’ont pas proclamé l’état de catastrophe naturelle, si bien que nous ne serons même pas indemnisés. Nous, on se réjouit du printemps et du travail de la terre. Mais là, il fait plus froid que cet hiver. Certains ont même (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous