Pauvreté en Croatie : le gouvernement conservateur fait les poches des surendettés

| |

La Croatie compte aujourd’hui plus de 325 000 surendettés, soit 8% de la population, redevables d’un total de 5,9 milliards d’euros. Mais ce n’est pas du côté du gouvernement, et encore moins des banques, qu’ils doivent se tourner pour trouver de l’aide. Explications.

Par Katarina Peović Vuković Milan Bandić, le maire controversé de Zagreb est passé maître dans l’art de la ruse et de la manipulation. En mauvaise posture au printemps 2017 lors de la campagne électorale pour les municipales, il s’était habilement servi de la question des surendettés pour gagner des voix précieuses. Quelques jours avant le second tour, en se basant sur un fichier de la mairie, il avait envoyé aux intéressés une proposition de report du paiement de leurs factures d’eau, de gaz, de transports publics et de ramassage des déchets. Un an plus tard, aucune des 915 demandes déposées n’a été traitée, mais Milan Bandić a été réélu... (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous