Croatie : les marchés publics de Zagreb, une affaire de famille

| |

Pour remporter un marché public à Zagreb, mieux vaut faire partie du clan de l’indéboulonnable maire de la capitale croate, Milan Bandić. Dernier exemple en date, un contrat de 30 millions d’euros pour la reconstruction d’un échangeur routier, encore remporté par son témoin de mariage.

Par I. Ćimić La ville de Zagreb souhaite reconstruire l’échangeur de Remetinec et seule l’entreprise de Milan Penava, le témoin de mariage du maire de la capitale croate, Milan Bandić, semble avoir été en mesure de rassembler les documents nécessaires pour remporter le marché public. Tigra, qui a monté le dossier avec les sociétés Kamgrad, Hidroelektra-Niskogradanja et DIV, a donc été choisie pour ce contrat de 30 millions d’euros, au détriment des cinq autres offres reçues, toutes jugées « incomplètes ». « Selon l’article 93 de la loi sur les marchés publics, le commanditaire est tenu de refuser toutes les offres incomplètes », justifie Danijela (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous