Croatie : le patrimoine archéologique de Korčula à l’honneur

| |

C’était au printemps 2018. Une équipe d’archéologues retrouvait un fragment manquant de la psephis de Lumbarda, sur l’île de Korčula, l’un des plus importants documents sur la colonisation grecque en Adriatique. Athènes prévoit de l’exposer au Musée archéologique national en 2020.

Adapté par Chloé Billon La psephis de Lumbarda est un fragment d’un texte grec (IVe siècle av. J.-C.) découvert en 1877 à Lumbarda sur l’île de Korčula, en Croatie. Il s’agit d’une stèle portant le texte d’un psephis (décret d’une assemblée) qui régit le régime des biens des colons grecs de l’île d’Issa (aujourd’hui Vis) dans celle de Korčula et leurs rapports avec la population illyrienne. Conservée au Musée archéologique de Zagreb, elle sera prochainement démontée pour y intégrer ce dernier fragment. Depuis sa découverte, le coin supérieur droit de la psephis a fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques. Les Grecs anciens avaient mis en place (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous