Environnement et santé en Croatie : le mâchefer, poison ou « trésor minier » ?

| |

À Biljani Donji et Ravni Kotari, les habitants s’inquiètent pour leur santé : l’évacuation des tristement célèbres dunes de scories, hautement cancérigènes, n’a toujours pas commencé. À la place, le ministère de l’Environnement vient de les proclamer « trésors miniers »

Traduit par Chloé Billon La Croatie n’a pas rempli les obligations de la Directive européenne sur les déchets, car elle n’a pas assuré une protection adéquate de la santé humaine et de l’environnement : c’est ce qu’a statué la Cour européenne de Justice dans l’affaire qui opposait l’année dernière la Commission européenne à la Croatie. La plainte portait sur les 140 000 tonnes de scories, déchets de l’ancienne usine d’électrodes et de ferroalliages de Šibenik, qui reposent depuis 2010 à Biljani Donji, au cœur des Ravni Kotari, où ils ont été déposés par la société MLM de Sadik Čolić, basée à Zagreb. Une solution de stockage qui est loin d’apporter (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous