Revue de presse • Croatie : le président Milanović fait un « ménage historique »

| |

C’était l’une de ses promesses de campagne : à peine entré en fonction, Zoran Milanović a fait retirer les bustes des « illustres Croates » qui ornaient le palais présidentiel. Si la société civile salue une volonté d’apaiser les querelles historiques qui divisent le pays, la droite s’indigne, arc-boutée sur des considérations nationalistes.

Par Nikola Radić Chose promise, chose due. À peine investi, Zoran Milanović a déjà fait le ménage à Pantovčak, le palais présidentiel croate. Il y a cinq ans, quand elle était arrivée au pouvoir, Kolinda Grabar Kitarović avait fait bruyamment retirer le buste du Maréchal Tito, cette fois le nouveau président social-démocrate (SDP) a décidé de tous les faire enlever. Ses premières « victimes » : le roi Tomislav Ier (Xe siècle), le ban Ivan Mažuranić (1814-1890), l’évêque Josip Juraj Strossmayer (1815-1905), l’idéologue nationaliste Ante Starčević (1823-1896), Stjepan Radić le fondateur du Parti paysan croate (1871-1928), le cardinal Alojzije Stepinac (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous