Croatie : Zagreb, les projets mégalos de son maire... et la réalité

| |

Milan Bandić dirige Zagreb depuis 2000. A chaque campagne électorale, il promet monts et merveilles à ses administrés. Notamment pour revitaliser l’important patrimoine industriel de la ville. Mais bien rares sont les projets qui aboutissent, au grand bonheur des promoteurs qui rachètent à vil prix ces parcelles abandonnées. État des lieux.

Par Suzana Dobrić-Žaja Gredelj est l’un des sites les plus attractifs de Zagreb. Situé entre la gare routière et la gare ferroviaire, sa surface est d’environ 25 hectares, dont 13,5 appartiennent à la municipalité. Une petite partie du complexe est classée monument culturel, l’autre doit être reconvertie au service de la ville. En 2017, la ville de Zagreb a publié un appel d’offres pour une Étude de revitalisation urbaine du lieu. La municipalité prévoit une utilisation mixte du site : 51% dédiés aux professionnels (bureaux, espaces commerciaux, hôtellerie-restauration), 35 à 40% de logements, et 10 à 15% de contenus publics et sociaux. La (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous