Croatie : la vallée de Kosinj sacrifiée pour une centrale hydroélectrique

| |

Les habitants de Gornji Kosinj et de Mlakva, dans la Lika, seront bientôt délogés : leur vallée doit être inondée pour constituer le lac d’accumulation nécessaire à la construction de la centrale hydroélectrique Senj 2. Outre ce problème, plusieurs questions financières et environnementales demeurent.

Traduit par Chloé Billon (article original) Les travaux ont débuté sur la centrale hydroélectrique Senj 2 et le complexe hydroélectrique de Kosinj, le plus grand projet énergétique du pays, d’une valeur de 3,4 milliards de kunas (450 millions d’euros). Mais des questions importantes ont été omises. La première est d’ordre social : comment la population rurale de Gornji Kosinj et de Mlakva, âgée et habituée à vivre de ses terres et de l’élevage, et dont les propriétés (tout comme les sites archéologiques, les cimetières, les églises et les écoles) seront inondées par ce projet, va-t-elle s’habituer à la vie dans les immeubles prévus pour reloger (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous