Croatie : alerte aux matières fécales dans l’Adriatique

|

Sur la côte ou près des îles, les alertes à la pollution aux matières fécales se multiplient cet été. Les petits ports, aux équipements limités, sont les plus exposés. Les voiliers et les bateaux de plaisance, aux faibles capacités de traitement, sont plus pollueurs, en la matière, que les grands navires.

Depuis le début de la saison, on évoque de plus en plus le problème des matières fécales dans l’Adriatique croate : évacuation des eaux usées dans les bassins de Dubrovnik et de Kaštela, témoignage d’un capitaine qui a vu des bateaux amarrés déverser des fèces dans la mer à proximité de Bol, sur l’île de Brač, baignade interdite sur l’île de Koločep en raison des excréments... « La pollution de notre secteur de l’Adriatique est proportionnelle au nombre de bateaux et de yachts qui y naviguent. Et je ne parle que de la contamination de la bande côtière, pas du large », explique Žarko Koboević, le directeur du Département marin de l’Université de Dubrovnik. « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous