Croatie : enseignants confinés, enseignants moins payés

| |

En recevant leur fiche de paie de mars, les enseignants croates ont eu une mauvaise surprise : leurs revenus ont baissé de 5% en moyenne, alors même qu’ils ont dû s’adapter à la crise du coronavirus en organisant des enseignements à distance. Les syndicats dénoncent une injustice.

Traduit par Chloé Billon (article original) En Croatie, les enseignants du primaire, du collège et du lycée ont eu la mauvaise surprise de constater une baisse sur leur salaire de mars, un mois où ils ont dû, littéralement du jour au lendemain, sans la moindre annonce ni préparation, s’adapter à d’autres méthodes de travail, à savoir l’enseignement à distance. « Les autorités ont sauté sur l’occasion pour supprimer tout ce qui pouvait être supprimé », explique Željko Stipić, président du syndicat Renaissance, qui réunit les employés du système scolaire croate. « Il est difficile d’estimer précisément de combien les salaires moyens des enseignants (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous