Croatie : en chute libre dans les sondages, le SDP se prépare à faire le ménage

| |

Depuis son échec aux législatives anticipées de la rentrée 2016, le Parti social-démocrate (SDP) ne cesse de chuter dans les sondages. Son nouveau président, Davor Bernardić, ne convainc pas, et, pire, le SDP peine à se distinguer de son rival de droite, le HDZ. Alors que la prochaine convention du parti est prévue début mars, les dirigeants sont à couteaux tirés. Ambiance.

Par Giovanni Vale et Jelena Prtorić Un an et demi est passé depuis que le dernier tremblement de terre a secoué la gauche croate. En septembre 2016, le Parti social-démocrate (SDP) de Zoran Milanović perdait les élections législatives contre l’Union démocratique croate (HDZ) de Andrej Plenković. Une défaite qui a remis la direction du parti à zéro. Zoran Milanović, qui avait porté les sociaux-démocrates à la victoire en 2011 avant de rater ensuite tous les rendez-vous électoraux aux niveaux local, national, présidentiel et européen, quittait la scène. Le jeune Davor Bernardić (38 ans), élu président du SDP, acceptait la tâche de remettre en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous