Croatie : comment sortir de la dépendance au charbon ?

| |

La Croatie n’a encore aucun plan pour réduire son utilisation des combustibles fossiles et entamer la transition. Pour les autorités, la situation n’est pas préoccupante. Mais les experts ne sont pas de cet avis.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) L’unique centrale thermique au charbon de Croatie, celle de Plomin, en Istrie, devrait fermer d’ici 2033, a annoncé le Premier ministre Andrej Plenković lors de la COP26 de Glasgow. Ce si long délai explique la chute de la Croatie dans l’Indice de performance climatique (CCPI) : le pays a été rétrogradé de la 18e à la 28e place sur 60 pays classés. Les experts ont en effet constaté que la Croatie était le seul État membre de l’UE n’ayant aucun plan précis pour éliminer progressivement l’utilisation du charbon, combustible fossile à fortes émissions de CO₂. « Il est vrai qu’il n’y a pas de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous