Croatie : comment sortir de la bulle du tourisme ?

| |

Depuis un an, la Croatie mesure l’ampleur de sa dépendance au tourisme. Après une saison 2020 catastrophique, 2021 ne s’annonce guère meilleure. Un changement de paradigme s’impose donc, d’autant plus que l’impact du tourisme de masse sur l’environnement et la qualité de vie des habitants s’avère désastreux. Mais la Croatie a-t-elle la volonté politique de réorienter son économie ?

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Le maire de Dubrovnik, Mato Franković, a présenté au mois de février une nouvelle approche pour accueillir les croisiéristes dans sa ville : ils resteront dans des « bulles », isolés de la population locale. Ils viendront et repartiront par un pont aérien en passant par la Suisse, seront testés plusieurs fois, visiteront les musées et les lieux de tournage de Game of Thrones lors de créneaux horaires spéciaux et pourront découvrir, le cas échéant, les parcs nationaux. Au printemps 2020, la Croatie a compris à quel point son économie dépendait du tourisme, avec 17% de PIB directement lié à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous