Croatie : il y a cent ans, la République de Labin défiait le fascisme

| |

Le 2 mars 1921, face à la menace fasciste, les mineurs d’Albano/ Labin, en Istrie alors italienne, se soulèvent et proclament une éphémère république, mais cette intense expérience autogestionnaire est vite réprimée dans le sang. Retour sur cette Commune en Istrie qui a profondément marqué la mémoire du mouvement ouvrier, tant en Italie qu’en Yougoslavie.

Par Dimša Lovpar Autogestion, la mine est à nous ! Très vite, ils s’emparent des lieux clés pour assurer le bon fonctionnement de l’activité. Un comité central est créé, contrôlant les mines, les machines d’extraction et de transformation du charbon, l’entrepôt d’explosifs, et même le petit port de Bršica. Afin de se protéger de potentielles attaques, des gardes rouges armés sont chargés de surveiller le territoire qu’ils contrôlent. Ils disposent de quelques fusils, de bombes, de revolvers et d’explosifs qu’ils utilisent pour miner les points stratégiques en cas d’offensive italienne. Le comité central a également vocation à maintenir l’ordre et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous