Croatie : à Zagreb, le « système Bandić » en état d’arrestation... quatre mois après sa mort

|

Aura-t-il fallu attendre le décès de l’indéboulonnable maire de Zagreb pour que la justice se décide enfin à enquêter sur son tentaculaire système de corruption, établi durant deux décennies et six mandats ? La semaine dernière, une vingtaine de ses proches ont été interpellés.

Par la rédaction (Avec Osservatorio Balcani e Caucaso) - « Ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Je pense qu’il y aura plus d’arrestations. » Voilà comment le nouveau maire de Zagreb, l’écologiste Tomislav Tomašević, a commenté l’importante opération de police des 30 juin-1er juillet. Lors de ces deux coups de filet, une vingtaine d’individus ont été interpellés, parmi les plus proches collaborateurs de Milan Bandić, indéboulonnable seigneur de la capitale croate durant deux décennies. Éclaboussé par les nombreux scandales de corruptions qui ont émaillés ses six mandats, Milan Bandić espérait encore être reconduit à la tête de Zagreb quand il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous