Croatie : Zdravko Marić reste ministre des Finances, Božo Petrov s’en va, la crise continue

| |

Le Parlement croate a vécu jeudi 4 mai, l’une de ses séances les plus houleuses. Elle a fait une victime, mais pas celle qu’on attendait : pris dans la tempête Agrokor, Zdravko Marić reste pour l’instant ministre des Finances, mais Božo Petrov, le chef du parti Most, démissionne de la présidence du Sabor. Récit d’une journée à rebondissements.

Par Chloé Billon Les députés croates se sont prononcés aujourd’hui sur une motion de censure déposée le 20 avril par 46 députés de l’opposition contre le ministre des Finances. Zdravko Marić est accusé de conflit d’intérêt présumé dans la gestion de la crise du géant agro-alimentaire Agrokor, qui fait vaciller depuis plusieurs mois la Croatie. Avant de prendre la tête du ministère des Finances, Zdravko Marić était en effet Directeur exécutif pour la stratégie et les marchés financiers d’Agrokor. Selon la législation croate, il aurait dû être écarté de toutes les décisions concernant le sauvetage du groupe. Or, il a été en première ligne dans ce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous