Croatie : les habitants d’un quartier de Zagreb refusent l’installation de familles roms

| |

Les habitants de Novi Petruševec refusent l’installation de familles roms, craignant qu’elle n’aggrave la « ghettoïsation » de ce quartier périphérique et défavorisé de Zagreb. La police a arrêté plusieurs manifestants.

Par Nikola Radić Ce jeudi 27 juin, la police croate a arrêté une dizaine de manifestants réunis dans le quartier de Novi Petruševec à Zagreb pour tenter d’empêcher l’emménagement de 29 familles en difficulté sociale, majoritairement issues de la communauté rom. La Ville de Zagreb a récemment acquis cet immeuble pour y loger des familles qui résidaient jusqu’à présent dans les quartiers de Novi Jelkovec et de Plinarsko naselje. « Nous sommes venus soutenir nos voisins », affirme une manifestante interrogée par le site index.hr. « Je ne vois pas pourquoi la police a arrêté ces gens étant donné que les autorités n’ont jamais prouvé que la Ville de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous