Autoroutes et aéroports en Croatie : l’arnaque des concessions

| |

Quand ça va bien, les concessionnaires privés engrangent les bénéfices. Quand ça va mal, l’État prend en charge les pertes. La Cour des comptes vient d’épingler les mauvaises affaires de la Croatie dans ses contrats avec les concessionnaires des autoroutes et de l’aéroport de Zagreb.

Traduit et adapté par Chloé Billon (texte original) Le rapport de la Cour des comptes est sans appel : dans ses contrats de concession pour les segments autoroutiers du « Y de l’Istrie » et Zagreb-Macelj, c’est l’État, et non le concessionnaire Bouygues, qui assume depuis des dizaines d’années la majeure partie des risques de baisse du trafic. Alors que ça devrait être le contraire. Idem pour l’aéroport Franjo Tuđman de Zagreb, flambant neuf, dont le concessionnaire turc TAV Airports a conditionné sa gestion à la santé de la compagnie Croatia airlines, déjà en mauvaise posture lors de la signature du contrat. En cette période de crise et de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous