Croatie : Hrvatska Kostajnica, bienvenue dans une ville fantôme

| |

Hrvatska Kostajnica a longtemps été la frontière orientale de l’Empire des Habsbourg, en première ligne face aux Ottomans. Aujourd’hui, c’est une frontière de l’Union européenne. Depuis un siècle, la population baisse et la guerre des années 1990 lui a porté un coup quasi-fatal. Portrait d’une ville en voie de désertification.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Zdenko Braičić, qui enseigne à l’Université de Zagreb va encore plus loin. « J’ai du mal à me dire qu’il existe si près d’une capitale européenne une zone aussi en retard et aussi triste », souffle-t-il. Spécialiste de géographie économique, Zdenko Braičić est l’un des rares chercheurs à avoir étudié le niveau de développement de la Banija (ou Banovina) et les évolutions démographiques. Il affirme que la région a toujours été économiquement à la traîne par rapport au reste de la Croatie et que sa population ne cesse de diminuer depuis le recensement de 1931. « Après la guerre (des années 1990), on a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous