Croatie : sur l’île de Brač, on commémore la libération du fascisme, pas le massacre de Bleiburg

| |

Cette année encore, le 12 mai, la Croatie va commémorer en grandes pompes le massacre des collaborateurs oustachis à Bleiburg. Mais pas sur l’île de Brač, où la mairie de Supetar préfère allouer des fonds aux 75 ans de la libération de l’île de l’occupation fasciste et nazie.

Par S.R. Bien que le Sabor, le Parlement croate, finance déjà les commémorations de Bleiburg, le Peloton honoraire de Bleiburg (PBV), qui organise l’événement, recueille méthodiquement et patiemment des dons, envoyant tout au long de l’année aux divers « acteurs économiques » du pays, notamment aux collectivités locales, des courriers demandant une contribution financière à la célébration annuelle du massacre des collaborateurs vaincus de l’État indépendant croate (NDH), à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Combien de municipalités ont mis la main à la poche, et combien d’argent le Peloton honoraire de Bleiburg a-t-il recueilli ? Il est bien (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous