Croatie : « Au nom de la famille », radiographie d’un mouvement ultraconservateur

| |

Dans toute l’Europe, des mouvements ultraconservateurs se développent ces dernières années. En Croatie, l’initiative « Au nom de la famille » a réussi à organiser un référendum pour inscrire dans la Constitution le mariage comme l’union d’une femme et d’un homme. Et son influence ne cesse de croitre, en surfant sur le discrédit des partis politiques traditionnels.

Propos recueillis par Mirna Jasić Mirna Jasić (M.J.) : L’initiative « Au nom de la famille » (U ime obitelji) est aujourd’hui un mouvement politique ultraconservateur très influent en Croatie. Comment en est-on arrivé là ? Antonija Petričušić (A.P.) : Il s’agissait au départ d’une initiative citoyenne. Elle avait pour objectif de militer pour que le mariage soit inscrit dans la Constitution comme l’union d’un homme et d’une femme, une mesure censée protéger la « famille traditionnelle ». Ce groupe de citoyens s’est ensuite enregistré pour devenir un parti politique. Ce dernier a participé aux élections, a proposé de modifier par un autre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous