Croatie : Andrej Plenković veut sauver la droite par le centre

| |

L’année 2020 a très mal commencé pour le HDZ avec l’élection du candidat social-démocrate à la présidence. Mais pour le Premier ministre Andrej Plenković, qui vient d’être plébiscité par son propre parti, la suite risque d’être encore pire alors que se profilent des législatives à haut risque et que l’épidémie de coronavirus menace de plonger la Croatie en pleine catastrophe économique...

Par Nikola Radić Dimanche 15 mars, on votait aussi en Croatie : la grande formation conservatrice, l’Union démocratique croate (HDZ), tenait ce jour-là ses élections internes. L’actuel Premier ministre Andrej Plenković a été plébiscité par les militants, avec près de 79% des voix. Ce triomphe personnel attendu s’est en outre accompagné de l’élection des membres de sa motion « Avec audace pour la Croatie » (« Odvažno za Hrvatsku ») comme vice-présidents du parti. « Les membres du HDZ ont toujours été pragmatiques. Il était clair qu’Andrej Plenković remporterait un nouveau mandat et resterait chef du parti, c’est pourquoi personne ne voulait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous