Crise politique en Roumanie : PSD et PNL s’entendent pour gouverner ensemble

| |

Après trois mois de crise politique, les deux grands rivaux politiques de la Roumanie post-1989 se sont alliés pour « sortir le pays de la crise politique ». Cet accord bénéficie surtout au Parti social-démocrate (PSD) tandis que le Parti national-libéral (PNL) apparaît divisé et décrédibilisé.

Par Florentin Cassonnet « Le PSD a montré qu’il n’est pas capable de changer. Malgré les tentatives pour embellir son image, il reste le même parti rétrograde, avec des barons rouges et une façon de faire de la politique que les citoyens ne tolèrent et ne veulent plus. » Cette phrase, le Président Klaus Iohannis l’a prononcée il y a quasiment un an jour pour jour, le 24 novembre 2020. Juste avant les dernières élections législatives. Ce n’est pas la seule. Depuis 2016, Klaus Iohannis et son parti, le PNL, attribuent la quasi-totalité des problèmes de la Roumanie à leur grand rival social-démocrate, qui a occupé le pouvoir plus que tous les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous