Rupture du gazoduc Balkan Stream : la Serbie appelle à un plan de sauvegarde régional

| |

Déjà confrontées à une brutale hausse des prix de l’énergie, la Bosnie-Herzégovine et la Serbie se sont retrouvées face à des problèmes d’approvisionnement en gaz après une défaillance du gazoduc russe de Gazprom en Bulgarie. La ministre serbe de l’Énergie appelle les pays des Balkans à élaborer un plan de crise commun.

(Avec Radio Slobodna Evropa) - La ministre serbe des Mines et de l’Énergie, Zorana Mihajlović, a annoncé mercredi 3 novembre qu’elle lancerait dans les prochains jours une initiative pour que élaborer un plan de crise commun avec ses homologues de de Bulgarie, Hongrie et Bosnie-Herzégovine afin d’assurer un approvisionnement stable en gaz pour l’hiver qui approche. « La Serbie doit en outre travailler de toute urgence à l’expansion de ses capacités de stockage et à la planification de réserves stratégiques de gaz, qui doivent dépasser les 300 millions de m3 », explique la ministre. Cette déclaration intervient deux jours après une rupture en Bulgarie du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous