Crise de l’énergie : avril noir en Croatie

| |

Le gouvernement croate a pris des mesures pour atténuer les conséquences de la hausse des prix de l’énergie. Mais cela ne suffit pas et la situation est alarmante pour de plus en plus de personnes, notamment les retraités et les familles nombreuses.

Traduit par Dimša Lovpar (article original) Dès le 1er avril, les prix du gaz et de l’électricité augmentent en Croatie. Le gouvernement a fait un geste et pris des mesures pour atténuer la crise : la hausse des tarifs de l’électricité est ramenée de 23% à 9,6%, soit 27 kunas (3.6€) de plus par mois en moyenne, tandis que l’augmentation du gaz sera aussi atténuée, passant de 77% à 16%. Malgré ce paquet de mesures, les récentes augmentations du prix de l’énergie sont un nouveau coup dur pour la population croate. Krešimir Sever, président des Syndicat indépendants croates (Nezavisni hrvatski sindikati, NHS), souligne que l’effort est insuffisant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous