Crise alimentaire mondiale : la Serbie mise sur les exportations vers l’Afrique et l’Asie

| |

À cause de la guerre en Ukraine, la pénurie de céréales menace le monde entier. À commencer par les pays émergents. La Serbie, dont la production est très excédentaire, part à la conquête de ces marchés, en s’appuyant sur ses liens privilégiés avec les Non-alignés.

Traduit par Chloé Billon (article original) et adapté par la rédaction À elles deux, la Russie et l’Ukraine contribuent à environ 30% des exportations mondiales de blé. Mais à cause de la guerre, des quantités vitales de blé, mais aussi de maïs et d’orge, sont restées bloquées dans ces deux pays. Depuis le début de l’invasion russe, le 24 février dernier, le cours du blé a bondi de plus de 20%. Les autorités serbes y ont vu une opportunité à saisir et ont décidé de renforcer leurs activités diplomatiques pour essayer de placer le blé serbe sur les marchés africains et asiatiques, en très forte tension. En 2021, la Serbie a produit 3,5 millions de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous