Crimes de guerre en Croatie : Quinze ans de prison ferme pour le Capitaine Dragan

|

Mardi 26 septembre, le tribunal de Split a reconnu Dragan Vasiljković coupable de crimes de guerre contre des prisonniers croates, soldats, policiers et civils, quand il dirigeait la milice paramilitaire des Bérets rouges. Il a été condamné à 15 ans de prison.

Par la rédaction Né en 1954, celui que l’on surnomme Capitaine Dragan a commis ses forfaits dans la forteresse de Knin en juin et juillet 1991, ainsi que dans le commissariat de Glina. Le juge Damir Romac a expliqué qu’en tant que chef, Dragan Vasiljković avait les moyens d’empêcher ses hommes d’infliger de mauvais traitements aux prisonniers enfermés à Knin. « Bien qu’il ait constaté que ses troupes agissaient contre la loi, frappant à coups de poings et de pieds les prisonniers et les frappant à coups de crosse, il n’a rien fait pour les dissuader. » La cour a aussi établi que Capitaine Dragan avait « personnellement donné des ordres » (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous