Crimes de guerre au Kosovo : vives réactions après les premières condamnations à La Haye

| |

La condamnation, mercredi, de deux anciens commandants de l’UÇK à de la prison ferme par les Chambres spécialisées passe très mal au Kosovo. Les commentaires courroucés se sont multipliés, certains qualifiant même les juges internationaux « d’anti-Albanais ».

Par Belgzim Kamberi « Cette décision du Tribunal spécial prouve qu’on n’a pas à faire à la justice », a lancé Shqipe Selimi, députée de Vetëvendosje, le parti du Premier ministre Albin Kurti. Qui est aussi l’épouse de Rexhep Selimi, ancien de l’UÇK, co-accusé d’Hashim Thaçi et Kadri Veseli dans un autre procès. La ministre de la Justice, Albulena Haxhiu, a de son côté refusé de commenter la décision des juges de La Haye. Les dirigeants de l’Association des anciens combattants de l’UÇK (l’Armée de libération du Kosovo), Hysni Gucati et Nasim Haradinaj, ont tous deux été condamnés mercredi 18 mai à quatre ans et demi de prison ferme, ainsi qu’à une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous