Crimes de guerre au Kosovo : 26 ans de prison pour un ancien commandant de l’UÇK

| |

Les Chambres spécialisées pour le Kosovo ont rendu leur premier verdict, en condamnant l’ancien commandant de l’UÇK Salih Mustafa à 26 années de prison. Toutes ses victimes étaient des Albanais, membres de la LDK.

Selon l’acte d’accusation, Salih Mustafa, également connu sous le nom de guerre de « Cali », était le commandant de la police militaire de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK) dans la zone située au Nord-est du Kosovo Llap. En énonçant le verdict, la juge Mappie Veldt-Foglia a souligné que ce n’était « ni l’UÇK ni le peuple du Kosovo » qui étaient jugés. Elle a souligné que les victimes qui ont témoigné contre Mustafa avaient peur pour elles-mêmes et leur famille, et qu’elles sont encore traumatisées par ce qu’elles ont vécu, mais elle estime que leurs dépositions au cours du procès étaient « claires, cohérentes et conséquentes ». Le procureur spécialisé par (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous