Covid-19 en Turquie : les chiffres bidons du gouvernement

| |

La Turquie présente des chiffres de contaminations constants et relativement faibles. Et pour cause, depuis la fin juillet, le ministère de la Santé ne comptabilise plus les cas ne nécessitant pas de soins. Révélé par un membre du CHP, ce scandale a suscité des réactions de la part de l’Association des médecins qui se retrouve depuis sous le feu de Recep Tayyip Erdoğan.

Par Claire Corrion Le 29 septembre, Murat Emir, cadre du Parti républicain du peuple (CHP), la principale formation d’opposition, rendait public un document ministériel montrant que les cas quotidiens de Covid étaient près de 20 fois supérieurs aux chiffres officiels annoncés par le ministère de la Santé. On apprenait ainsi que pour la seule journée du 10 septembre, 29 770 nouveaux cas avaient été diagnostiqués alors que sur son site internet, le ministère en annonçait 1512 pour cette même journée. La différence entre ces deux chiffres s’explique par la décision prise fin juillet par le ministère de la Santé de remplacer le « nombre de cas » par le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous