Covid-19 en Serbie : un comité de crise en crise

| |

Alors que la Serbie subit de plein fouet une nouvelle vague de contaminations, le comité de crise est lui-même tiraillé entre des exigences contradictoires, médicales, économiques et politiques. Décrédibilisé, il est accusé de manipuler les chiffres, renforçant encore la méfiance des citoyens.

Par Ph. B. Les chiffres officiels ont de quoi donner froid dans le dos : près de 8000 personnes infectées par jour, 300 malades sous respirateur, 60 à 70 décès quotidiens. En Serbie, la situation sanitaire est bien pire qu’au printemps. Les hôpitaux sont débordés comme ils ne l’ont jamais été, les files d’attente pour effectuer les tests sont interminables, et de plus en plus de patients ne reçoivent pas d’assistance à cause du manque de lits dans les hôpitaux, ou parce que le personnel médical tombe à son tour malade et est soumis à l’isolement. Et ce n’est pas fini, loin de là : selon les experts, le pic de la pandémie pointe à l’horizon et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous