Covid-19 en Bulgarie : le juteux business des faux certificats de vaccination

| |

En vue d’enrayer la quatrième vague, les autorités de Sofia ont instauré un passe sanitaire fin octobre. Mais de nombreux Bulgares préfèrent débourser plusieurs centaines d’euros sur le marché noir pour obtenir leur certificat plutôt que de se faire vacciner. Une fraude qui attire de plus en plus de clients étrangers.

Par Alexandre Levy « Passe-moi ton certificat que je puisse au moins boire une bière en terrasse ! » Voilà le genre de phrase que l’on entend de plus en plus dans les rues des grandes villes de Bulgarie depuis que le gouvernement technique, aux affaires depuis l’été, s’est résolu, le 25 octobre, à mettre en place un passe sanitaire pour tenter d’enrayer la meurtrière quatrième vague de Covid-19. Appelé ici « certificat vert », le précieux sésame est désormais indispensable pour se rendre dans tous les lieux publics. Aujourd’hui, la Bulgarie occupe la dernière place des pays de l’Union européenne en matière de vaccination (à peine 20% de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous