Corruption : le nouveau scandale INA qui secoue la Croatie et le HDZ

| |

Acheter du gaz à prix d’ami, le revendre dix fois plus cher et verser les bénéfices sur le compte de son vieux père, il suffisait d’y penser. La compagnie pétrolière INA est au coeur d’un vaste scandale de corruption, qui éclabousse – encore – le HDZ au pouvoir.

Par Dimša Lovpar Marx disait que l’histoire se répète, d’abord comme une tragédie puis comme une farce, et la nouvelle affaire INA, l’ancien joyau de l’économie croate passé sous contrôle des Hongrois de MOL, vient une énième fois lui donner raison... En 2008, l’ancien Premier ministre Ivo Sanader avait revendu plus de la moitié du capital de la plus importante entreprise du pays contre un pot de vin de dix millions d’euros, à peine le prix d’un joueur de football plutôt moyen. Plus encore que la corruption, c’est la modicité des sommes qui avait alors le plus choqué l’opinion. La nouvelle affaire INA qui a éclaté il y a quelques jours se joue à un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous