Corruption en Moldavie : l’ancien président Igor Dodon dans le colimateur de la justice

| |

L’ancien président de Moldavie Igor Dodon fait l’objet d’une enquête pénale pour corruption passive, enrichissement illicite et trahison. La justice moldave a perquisitionné ses domiciles et l’a placé en détention provisoire. Igor Dodon accuse une « justice politique ».

Par Florentin Cassonnet Igor Dodon, le chef de file du Parti socialiste (PSRM) et ancien président (2016-2020), est face à la justice – une première pour un chef d’État en Moldavie. Il est soupçonné de corruption passive, financement de parti politique par une organisation criminelle, trahison et enrichissement illicite. Mardi 24 mai, il a été placé en détention provisoire pour 72 heures après de longues perquisitions par le Centre national anti-corruption (CNA) et des agents des services de renseignement moldaves (SIS) dans sa maison de trois étages à Buiucani, un quartier de la capitale Chișinău, ainsi que dans d’autres de ses propriétés (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous