Coronavirus, tourisme et élections au Monténégro : la fin de « l’unité nationale »

| |

Le Monténégro s’était un peu vite proclamé « premier pays coronafree ». Depuis juin, l’épidémie repart de plus belle, notamment dans le nord du pays. Les autorités veulent néanmoins ouvrir les frontières pour tenter de sauver la saison touristique et maintiennent, pour le moment, les élections législatives anticipées fixées au 30 août...

Traduit par Jasna Tatar Anđelić (article original) C’est tous ensemble que nous avons affronté la première vague de l’épidémie de coronavirus, confinés mais unis et, comme le gouvernement le rappelle souvent, nous en sommes sortis vainqueurs... La seconde vague semble bien différente et l’unité a disparu. Ainsi, à la fin juin, plus de 60 médecins de Nikšić ont rejoint les processions organisées par l’Église orthodoxe serbe, malgré le retour de l’épidémie et les avertissements des autorités. Les médecins ont expliqué qu’ils soutenaient « leur peuple et leur Église », et ils ont été rejoints par 54 de leurs collègues de Berane, par 57 médecins de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous