Coronavirus en Macédoine du Nord : le personnel soignant à bout de souffle

| |

Avec près d’une dizaine de décès par jour, la Macédoine du Nord est à l’épicentre du rebond de l’épidémie de la Covid-19 dans les Balkans. Alors que la population ne respecte guère les règles sanitaires, le personnel soignant est à bout de souffle, après quatre mois de combat contre la maladie.

Par Jaklina Naumovski Depuis un mois, on compte chaque jour de 130 à 200 nouvelles contaminations en Macédoine du Nord, et souvent de dix à quinze décès. Rapporté à sa population - moins de deux millions d’habitants -, le pays est même parmi les cinq États européens les plus touchés par le coronavirus, après l’Arménie, la Suède, la Biélorussie et la Moldavie. Pourtant, malgré ces indicateurs alarmants, une ambiance bien étonnante règne dans les rues de Skopje, comme si le virus avait disparu. De fait, une fois arrivé le déconfinement, la population s’est bien trop vite « relâchée », oubliant les gestes barrières, la distanciation et les masques. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous