Bulgarie : l’Etat vole au secours des usines d’armement Dunarit

| |

Les conflits armés qui se multiplient à travers le monde sont une aubaine pour les fabricants et les marchands d’armes. Ces dernières années, les exportations militaires de la Bulgarie explosent. Pour soutenir ce marché en pleine croissance, l’État est prêt à sauver l’entreprise Dunarit, en grandes difficultés financières.

(Avec Balkan Insight et Novinite) — Basées à Ruse, les usines Dunarit emploient quelque 1300 personnes et vendent des armes à la plupart des pays membres de l’Otan et aux États-Unis. En 2016, l’entreprise a dégagé un bénéfice net de près de 15 millions d’euros. Ses difficultés ont commencé quand trois membres de son conseil d’administration ont été accusés de détournement de fonds et blanchiment d’argent, après la faillite de la Corporate Commercial Bank (CCB), dont le sulfureux patron, Tsvetan Vasilev, s’était exilé en Serbie en 2014 avant de se rendre à la justice. Ces déboires ont provoqué la vente de l’usine à un autre fabricant bulgare d’armes, EMKO, mais (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous