Conflit du nom : la Grèce et la Macédoine en route vers un accord ?

| |

Les deux voisins vont-ils enfin enterrer la hache de guerre ? Après plus de 25 ans de querelle diplomatique sur la question du nom, les autorités d’Athènes et de Skopje semblent prêtes à un accord qui devrait permettre la relance du processus d’intégration euro-atlantique de la Macédoine.

Par Marina Rafenberg (à Athènes) et Jaklina Naumovski (à Skopje) Depuis quelques jours, les médias grecs font état d’une véritable avancée sur la question de la dénomination officielle de la Macédoine, aujourd’hui reconnue en tant qu’Ancienne république yougoslave de Macédoine, ARYM, ou FYROM dans sa version anglaise. Dans une interview publiée le 6 janvier dans Nea Selida, Alexis Tsipras s’est voulu optimiste : « La Grèce a une fenêtre d’opportunité en 2018 pour résoudre la question du nom de l’Ancienne république yougoslave de Macédoine ». « La Grèce doit investir dans le développement, la paix et la construction de relations de confiance comme (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous