Srebrenica : Dodik fait appel à l’extrême droite israélienne

| |

C’est une opération ouverte de révisionnisme historique. La Republika Srpska confie la direction de deux commissions sur les crimes commis à Srebrenica et Sarajevo à d’obscurs historiens israéliens. Une preuve de plus des liens entre les nationalistes européens et l’extrême-droite d’Israël.

La Republika Srpska (RS) va mettre en place une commission pour « établir la vérité sur les souffrances de tous les peuples à Srebrenica et dans les alentours entre 1992 et 1995 ». Elle sera présidée par l’historien israélien Gideon Streif. Aujourd’hui professeur d’histoire juive et d’histoire d’Israël à l’Université du Texas, Gideon Streif a travaillé durant 30 ans avec le Mémorial de Yad Vashem. Connu pour ses travaux sur les sonderkommando, Gideon Streif est considéré comme très marginal dans le monde de la recherche sur la Seconde Guerre mondiale et l’Holocauste. Il a publié un ouvrage très controversé sur le camp de concentration oustachi de Jasenovac, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous