Roumanie : comment Mai 68 n’a jamais eu lieu

| | |

1968. Un vent de changement social, politique et culturel souffle sur plusieurs pays du monde. En Tchécoslovaquie, ce mouvement commence dès le 5 janvier, se termine le 21 août avec la répression des chars soviétiques et donne des idées à certains jeunes Roumains qui aimeraient bien que les choses bougent aussi chez eux. Témoignage de Nicolas Trifon, 19 ans à l’époque et l’âme révolutionnaire.

Par Nicolas Trifon Avec mes amis, nous fonctionnions déjà en circuits fermés, nous organisions des fêtes dans des caves, faisions des projets alternatifs, cherchions à les mettre en pratique. Certains refusaient de faire le service militaire, par horreur du traitement réservé aux recrues ou par conviction pacifiste, et nous nous débrouillions pour leur donner un coup de main, les héberger, ce genre de choses. Disons qu’on était dans le pré-politique. Faire de l’action politique ouverte, c’était inconcevable pour nous, toute la société était verrouillée par le parti et les vingt ans de régime communiste avaient bien fait leur travail de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous