« Citoyenneté économique » : les passeports dorés du Monténégro

| |

C’est une pratique inaugurée par le DPS depuis 2009 : le Monténégro accorde généreusement sa citoyenneté à ceux qui peuvent justifier d’un investissement dans le pays. Une aubaine pour nombre de personnages douteux, dont beaucoup de familiers du Kremlin.

Traduit par Chloé Billon et Jasna Tatar Anđelić (article original) Milan Knežević, député du Front démocratique (DF), a récemment rendu publique la liste des personnes ayant demandé la citoyenneté économique au Monténégro, octroyée sur la base d’un investissement dans le pays d’au moins 250 000 euros. C’est encore ce même Milan Knežević qui avait demandé en janvier au Parquet de lancer une enquête après la décision du précédent gouvernement monténégrin de prolonger ce programme de délivrance de « passeports dorés », s’attirant les foudres de l’Union européenne. Le but d’une telle enquête : savoir si, oui ou non, des enfants de hauts fonctionnaires (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous