Cinéma : quand Tito affrétait un jet privé pour rencontrer Kirk Douglas

|

Kirk Douglas était, paraît-il, l’acteur préféré du maréchal Tito. Dans ses mémoires, la légende de l’âge d’or du cinéma hollywoodien qui vient de disparaître, revenait sur sa rencontre avec le père fondateur de la Yougoslavie socialiste, lui-même grand amateur de films du guerre et de westerns américains. Histoire.

Par la rédaction Kirk Douglas, décédé mercredi soir à l’âge de 103 ans, a décrit dans ses mémoires, Le Fils du chiffonnier, sa rencontre avec Joseph Broz Tito. La scène a lieu en novembre 1964, à Belgrade lors d’un déjeuner à l’ambassade des États-Unis. « J’étais en Yougoslavie et je voulais rencontrer le Président Tito », se souvient Kirk Douglas. « L’ambassadeur britannique m’a dit : ’Mon cher, j’ai attendu six semaines avant que le Président Tito ne me reçoive dix minutes pour me remettre ses lettres de créance. Vous n’avez aucune chance’. » L’acteur hollywoodien s’est alors excusé, est sorti et a composé le numéro du cabinet du président yougoslave. Le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous